Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

AUTORÉGULATION 

L’autorégulation renvoie à la capacité de gérer ses propres émotions : se calmer, s’arrêter et exercer un contrôle sur ses émotions positives ou négatives. Lorsque l’enfant fait preuve d’autorégulation, il peut planifier ses actions pour atteindre ses buts. Il devient alors plus habile à  suivre des directives et des  règlements. La période de  3 à  5 ans est une période 

importante dans le développement de l’autorégulation

 

.

Exemple d’autorégulation

L’éducatrice  demande  aux  enfants  de  l’attendre avant de sortir dehors. Simon, qui veut être le premier sur la balançoire, enfile son manteau 

en vitesse et court pour être le premier en rang. 

En attendant la directive pour sortir, Simon murmure doucement une petite comptine qu’il  a  apprise  le  matin.    Chanter  « dans sa tête » est son moyen à lui de rester calme même  lorsque  d’autres  enfants  deviennent 

impatients,  quittent  les  rangs et  courent autour de la pièce. 

L’enfant  qui  fait  preuve  d’autorégulation contrôle  son  impulsivité  et  ses émotions. Il apprend à attendre son  tour et à s’arrêter  avant  de  réagir  impulsivement. 

Il peut poursuivre son jeu, collaborer davantage avec ses amis et déve‐

lopper  des  comportements  prosociaux.  Il  s’estime  davantage  car  ses  compétences sociales sont valorisées.  

 

La colère, les rires, les larmes… sont des modes de communication qu’il faut savoir appréhender.

Doctissimo.ca

Commenter cet article