Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

Créer un milieu favorable

La  garderie  doit  être  un  milieu  d’apprentissage  sécuritaire  et chaleureux. 

L’éducatrice  établit  des  relations  authentiques  avec  l’enfant.  Elle  évite  tout climat  de  compétition.  Elle  encourage  l’enfant  dans  la  poursuite  de  ses explorations, de ses initiatives et de ses jeux. 

Offrir un milieu stimulant

La  garderie  doit  offrir  un  milieu  stimulant  qui permet  à  l’enfant  de  faire  des  choix,  de poursuivre  ses  initiatives,  de  partager  ses 

idées et de prendre des décisions. Un milieu stimulant 

est constitué : 

• des  zones  d’apprentissage  clairement délimitées  qui  encouragent  l’enfant  à planifier  ses  jeux,  ses  constructions,  ses productions artistiques… ; 

• d’un matériel varié qui est accessible à l’enfant ; 

• d’un  système  de  rangement  qui  permet  à  l’enfant  de  trouver  facilement  le matériel dont il a besoin et de le ranger par lui‐même.

Accorder le temps nécessaire

On  doit  accorder  le  temps  nécessaire  pour  que  l’enfant  poursuive  les 

activités qui l’intéressent et les réussisse. L’éducatrice valorise l’effort personnel et  favorise  la  débrouillardise.  Elle  évite  de  faire  pour  l’enfant,  même  lorsque  le temps presse. Et, surtout, elle évite de lui dicter la façon de faire une tâche ou une activité. L’enfant développe sa confiance en lui lorsqu’il peut avancer à son rythme. 

Le développement socioaffectif ne peut être précipité. L’enfant a besoin de  temps pour prendre des décisions et comprendre les conséquences de ses choix.  

Utiliser l’étayage

On  doit  offrir  des  indices  qui  aident  l’enfant  à  trouver  lui‐même  ses 

réponses.  L’éducatrice  peut  l’aider  en  se  servant  de  l’étayage

 

par  exemple, 

lorsqu’elle  présente  une  nouvelle  tâche  (apprendre  comment  ouvrir  et fermer un ordinateur). L’étayage est important pour l’enfant qui manque de confiance ou qui se décourage facilement.

Valoriser les efforts de l’enfant

Valoriser les efforts et les accomplissements de l’enfant. Cependant, il faut 

se rappeler que trop d’éloges peuvent rendre l’enfant dépendant de

l’opinion de l’éducatrice. 

Exemple :

Bernice est âgée  de  4 ans. Elle  fait  un casse‐tête. Son casse‐tête contient 

différentes  photos  d’avions  que l’éducatrice a distribuées à la suite d’une 

visite  à  l’aéroport.  Le  casse‐tête terminé, Bernice le soulève pour le

mon t re r  aux  amis.  L’éduca t rice reconnaî t  les  e f fo r ts  de  l’en fan t

de la  façon suivante : « Tu as l’air fière de ton travail. Tu as réussi à bien 

placer  tous  les  morceaux  du  casse‐tê te.  B ravo ! ».    Be rnice  sou ri t 

e t recommence son casse‐tête. Elle se sent compétente. Les commentaires

de  l’éducatrice  lui  font  comprendre qu’elle  valorise  ses  efforts  et  son

travail.

Fournir des occasions pour développer des compétences

L’éducatrice fournit des occasions pour que l’enfant puisse aider ses amis, 

pour  qu’il  partage  des  idées  ou  qu’il  s’exerce  comme  leader.  L’enfant 

constate alors que ses idées sont valables. Cependant, l’éducatrice ne doit 

pas  forcer l’enfant qui est  timide ou  réticent à prendre un  rôle de leader 

dans le groupe.

 


Lorsque  l’éducatrice  donne  l’occasion  à  l’enfant  de  développer  sa  confiance en  lui, elle l’aide  à  se  percevoir  comme  un  individu  compétent  sur  le  plan  social,  sur  le  plan intellectuel et  sur  le  plan  physique.  Lorsque  l’enfant  croit  que  le monde est  au‐delà  de son contrôle et qu’il se sent faible et sans pouvoir, il hésite à s’engager dans un projet ou 

dans  une  activité,  il  évite  de  partager  ses  idées  et  il  est  privé  de  belles  occasions d’apprentissage.  

Au  contraire,  l’enfant  qui  est  confiant  dans  ses  habiletés,  affronte  les 

défis et explore le monde avec optimisme et enthousiasme

 

Commenter cet article

assmatcoco 04/09/2012 14:16


c'est important de valoriser un enfant mais sans extravageance en douceur car l'enfant doit apprendre a faire les choses pour lui et non pas pour faire plaisir a l'adulte

Faïza 04/09/2012 14:03


C'est important de valoriser les efforts et progrès de l'enfant et ce dès son plus jeune âge.


Et ne pas faire à sa place: il ya  un très bon livre je crois que c'est "fais comme je te dis" ou un truc comme ça sur le sujet.