Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

  • Dans le collimateur du gouvernement, le Complément de libre choix d'activité (CLCA), une prestation familiale qui s'adresse aux parents ayant interrompu partiellement ou totalement leur activité professionnelle pour s'occuper de leur enfant. Cette prestation versée par la caisse d'allocation familiale (CAF) peut durer jusquà trois ans à partir du deuxième enfant et atteindre un montant maximum de 566,01 euros par mois en cas d'interruption totale de l'activité. En 2011, le CLCA a coûté 2 milliards d'euros à la Sécurité sociale.

    Un congé parental réduit à un an

    Jugé trop long et mal payé, le congé parental pourrait être réduit à un an et rémunéré à hauteur de 50% à 60% du salaire brut, soit 1500 et 1800 euros par mois, selon le quotidien Les Echos . De plus, une partie du congé serait obligatoirement attribué au père et serait non transmissible afin qu'il soit mieux réparti entre les deux sexes. Cette mesure permettrait «d'accroître le niveau d'emploi des femmes et de favoriser un meilleur partage des responsabilités parentales lors des premiers mois de l'enfant», peut-on lire dans le relevé de décisions du Comité.

    Plusieurs raisons poussent l'exécutif à réformer le congé parental. Premièrement, un congé aussi long pénalise les personnes qui souhaitent se réinsérer sur le marché du travail, notamment celles qui occupent des emplois peu qualifiés. Une enquête réalisée en 2011 par le Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie (Credoc) sur un échantillon de 3.000 femmes a montré leurs difficultés à retrouver un emploi. Deuxièmement, ce congé a tendance à les éloigner durablement du marché du travail. Sur les 553.000 bénéficiaires du CLCA, 40% décident d'interrompre leur carrière et 40% y sont contraints par manque d'offres de garde. Troisièmement, le congé parental est mal réparti car dans 95% des cas, ce sont les femmes qui cessent de travailler pour s'occuper de leur enfant.

     

    http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/12/03/09005-20121203ARTFIG00497-un-conge-parental-plus-court-mais-mieux-remunere-en-vue.php

Commenter cet article

Agat 05/12/2012 08:52


J'en ai entendu parlé hier et je trouve cela ridicule. Comme dit Laurie les pères peuvent prendre le congès parental, donc si ils le voulaient ils pourraient et certains le font ! Obliger une
égalité la dedans alors qu'il y a plein d'endroit ou ce n'est pas pris en compte c'est stupide... qu'on s'occupe déjà de l'égalité niveau salaire et on reparlera de garde d'enfant plus tard !
A savoir que moi j'avais compris 50% à 60% du salaire brut, mais maximum 1500/1800€ (soit pour les personnes à GROS salaire), ce n'est pas pareil.  Un personne qui gagne le SMIC n'aura que
50% de son SMIC et jamais les 1500€ dont ils parlent.
En tout cas j'ai pas hâte de voir les pères obligé de s'occuper de leur enfant 1 année complète... le pire c'est qu'avec une loi comme ca, j'ai pas envie de faire un 2° enfant !

nounou Pascale 19/12/2012 21:23



et oui il va falloir faire des calculs



Laurie 04/12/2012 20:00


Ah ah ah!!! J'aimerais bien voir ça, les hommes "forcés" à prendre un congé parental non transmissible!!! ouille ouille leur pauvre carrière!!! On nage en plein délire!!! Les papas ont déjà le
droit de le prendre à la place de la femme, ce fameux congé... si les inégalités persistent c'est qu'il y a une raison, peut-être!!!


Il ne faut pas oublier que parfois le congé parental est choisi comme mode de garde pour les foyers aux salaires modestes en attendant que l'école prenne le relais, cela va forcer ces mères à
trouver un mode de garde entre 1 et 3 ans de l'enfant... ou à démissionner pour garder leur enfant... et 2 ans d'alloc gagnés par le gouvernement, et hop!

nounou Pascale 19/12/2012 21:24



c'est bien compliqué en tout cas.