Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

matinée bien commencée, j'ai déjà sorti ma fiche de l'atelier du jour, j'ai hésité entre modelage et manipulation et j'ai opté pour manipulation de maïzéna, eau, huile et colorants.


je retrouve la petite Rachelle que je n'ai pas vue toute la semaine dernière. un sourire dès l'arrivée, même si elle doit avoir l'estomac dans les talons.


j'ai installé une couette dans sa housse propre, ce sera plus simple que laver toute la couette chaque semaine. j'ai un projet de coudre un nouveau tapis de sol, mais j'ai prêté ma machine à coudre, c'est bête quans je prête un truc dans l'heure qui suit j'en ai pile besoin !


il fallait se dépêcher pour l'atelier car à 9 h j'avais rendez-vous avec Tom pour sa deuxième séance d'adaptation, il est arrivé tout sourire, n'a pas pleuré quand je l'ai pris dans le bras, et il essayait de bavarder avec Rachelle.GEDC5264.JPG GEDC5265.JPG GEDC5272.JPG2GEDC5278.JPG 2GEDC5285.JPG

avec les grands nous avons terminé tranquillement notre atelier (1/3 de fécule dans 1 verre d'eau) avec de l'huile, et avec des colorants, mélangés au pinceau et sur une feuille de papier alu).


la maman de Tom est restée un quart d'heure puis elle est partie sans que tom ne manifeste de tristesse.


J'ai lu la première histoire du nouveau livre de Noël;et les enfants ont réclamé le livre du cirque; c'est difficile avec Gino qui n'aime pas rester écouter sans agiter une voiture = quand il joue les autres enfants sont distraits et plus personne n'écoute, donc je dois passer du temps pour lui demander d'écouter sans bouger.


Puis j'ai été obligée de coucher Rachelle quand elle a sommeil c'est impératif avec elle.


ça nous a provoqué une cassure et voilà que Tom s'est rendu compte qu'il était dans un monde sans sa maman, il s'est mis à pleurer mais de plus en plus fort. impossible de le calmer, il ne voulait rien voir, rien entendre, je lui ai changé sa couche, j'ai essayé de lui donner de l'eau, je suis sortie sur la terrasse (parce que sa maman a dit qu'il adorait aller dehors), je l'ai suspendu dans le kangourou = il rebondissait sans cesser de pleurer...


ce que j'ai compris assez vite c'est qu'il tombait de sommeil, mais voilà, en 2 heures d'adaptation c'est pas facile pour mettre en place une sieste. surtout qu'avec sa maman il a pour habitude de s'endormir sur le sein, mais avec moi hélas ça ne sera plus possible. sa maman l'habitue progressivement à s'endormir seul.


il s'est si époumonné que j'ai fini par le poser sur le tapis, où il s'est endormi finalement... dans la tempête j'ai pris soin d'envoyer 3 textos = mais au papa     au lieu de la mman... parce que je lisais les numéros sur le contrat et je viens de remarquer qu'il faut que je change la ligne qui n'est pas pratique à lire...


les deux feuilles des coordonnées des deux nouveaux parents sont prêtes à être accrochées, mais pas accrochées...du coup il faut lire toute la pile avant de les retrouver. mauvais point ça madame nounou.


il faut que je refasse du liniment car je n'en ai plus.


voilà, les adaptations sont délicates, pour tous. les grands me disaient, inquiets,c'est quand elle revient la maman ?


mais moi je vous rassure, je ne suis pas inquiète du tout = juste épuisée. parce que j'ai géré la crise tout en gérant les 4 accueils.la prochaine fois, nous verrons ce qui se passera. je ne peux pas prédire, sauf une chose, c'est que l'enfant doit passer le cap et trouver un épanouissement à nouer des liens avec de parfaits inconnus.à dose progressive, c'est moins dur.journal quotidien


Commenter cet article

mélanie 12/11/2012 13:50


c'est souvent difficile quand il se rende compte que maman est parti


dans quelques temps tout ce passera parfaitement bien


à la maison stout ce passe bien, les miens ne veulent plus dire au revoir à leurs parents


et sont très pressé d'aller jouer, pour le coup ça rassure tout le monde, même moi


les mamans peuvent aller travailler en toute tranquillité et pour moi, je me dis qu'ils se sentent bein chez moi et je peux plus facilement en profiter


je te souhaite une bonne journée


Mélanie

nounou Pascale 13/11/2012 00:36



oui, c'est un passage, à passer.