Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

journal quotidienje regarde mes stats d'hier, par exemple 260 personnes sont venues pour lire hier entre autres mon article du 23 octobre sur la retraite = je soupçonne un grand média de me citer quelque part. mais je ne sais pas qui.


ce matin j'ai réparé le temps perdu, nous avons fait l'atelier d'hier + l'atelier d'aujourd'hui, aujourd'hui ce sont des perroquets.

pour pratiquer l'utilisation du pinceau, des ciseaux, jouer avec des plumes et attraper avec la pince fine.


hier dans le fouillis général j'avais égaré le bouchon du biberon de Tom et là je l'ai retrouvé...dans mon évier...c'est donc que mon évier était bien encombré quand je l'y ai cherché.


une maman me demande ce matin d'essayer d'enlever la couche de son enfant, mais il n'y a pas de slip dans le sac, un seul pantalon de rechange. je vais lui expliquer que l'enfant devient propre pour faire plaisir à son parent, lorsqu'il a envie de montrer qu'il a grandi.

hors en ce moment c'est un peu tout le contraire, il joue surtout à redevenir bébé. il faudra qu'avec ses parents il accepte d'enlever sa couche plusieurs jours de suite, avant que je ne poursuive l'éducation à la propreté, ce n'est jamais à l'assistante maternelle d'initier dans ce domaine et je souhaite que l'enfant arrive chez moi en slip, pour que la situation soit bien définie dans la tête du préposé volontaire à la propreté,

nous en reparlerons,

si nous trouvons le temps parce que ce soir je ne crois pas que je vais voir la maman.


si je répète aux parents que leur enfant a présent un comportement qui a nécessité une réprimande de ma part, ils prennent en principe le temps de parler de la situation à l'enfant tranquillement pour montrer qu'ils sont au courant et ils demandent à l'enfant de ne pas recommencer.

j'apprécie, cela s'appelle la connivence éducative.


d'anciens employeurs m'ont demandé un rendez-vous mercredi soir. je suis ravie de les revoir car ils sont charmants pour une salariée. je ne peux pas m'empêcher de me demander si le petit frêre ou la petite soeur a été programmé, ou alors peut-être que la maman va reprendre son travail saisonnier et a besoin de mes services... nous verrons.


aujourd'hui j'ai sorti les voitures de chantier et le salon de coiffure pour les jeux d'imitation.


on dirait bien que le temps défile en direction des vacances de Noël.


ce matin opération remplacement des piles. et parfois ce ne sont pas les piles qui ne marchent plus mais les jeux du commerce qui ne supportent pas les trop nombreuses manipulations. nous avons une utilisation professionnelle de notre matériel, même quand les structures sont petites il n'empêche qu'il nous faut prévoir un renouvellement régulier du matériel; dès qu'un jeu a une fonction particulière, tous les enfants se ruent sur la fonction, si bien qu'il n'y a généralement plus de fonction qui ne fonctionne.


Commenter cet article