Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

Vous pouvez commencer par les aliments sains que votre famille consomme, pourvu de les servir nature, sans ajouter de sel, de sucre ou d’épices. Vous pouvez également utiliser les aliments pour bébé vendus dans le commerce, si vous lisez l’étiquette pour vous assurer qu’ils ne contiennent pas de sel ou de sucre ajouté.


De 6 à 9 mois
Produits céréaliers Offrez de 30 mL à 60 mL (2 c. table à 4 c. table) de céréales pour nourrisson enrichies de fer, deux fois par jour. Essayez ensuite d’autres produits céréaliers, tels que de petits morceaux de pain grillé sec.

 de 9 à 12 mois 

Offrez d’autres céréales nature, du pain de blé entier, du riz et des pâtes.

Légumes Offrez des légumes cuits en purée, jaunes, verts ou orangés. Passez aux légumes cuits mous et écrasés.
Fruits Offrez de la purée de fruits cuits ou des fruits très murs et écrasés (comme les bananes). Essayez les fruits frais mous, pelés, épépinés et coupés en dés ou en conserve, préservés dans l’eau ou le jus (sans sirop).
Viandes et substituts Offrez de la viande, du poisson, du poulet, du tofu, des haricots secs ou des jaunes d’œuf que vous aurez cuits et réduits en purée. Émincez ces aliments ou coupez-les en très petits morceaux.
Lait et produits laitiers À 9 mois, vous pouvez offrir des produits laitiers comme du yogourt (3,25 % ou plus), du fromage cottage ou du fromage dur râpé.

Introduisez le lait de vache entier (3,25 %).

Après l’âge de 12 mois, votre bébé ne devrait pas consommer plus de 720 mL (24 oz) de produits laitiers par jour. S’il prend trop de lait, il risque de souffrir d’anémie ferriprive (carence en fer).

Quelle quantité d’aliments devrais-je donner à mon bébé?

Respectez les indices que votre bébé vous donne. Commencez par lui présenter 1 ou 2 cuillerées à café. Prenez votre temps. Certains bébés ont besoin de goûter à un aliment de nombreuses fois avant de l’accepter. Si votre bébé n’a pas faim, il détournera la tête et fermera la bouche. S’il a faim, il s’animera et ouvrira la bouche.

N’incitez jamais votre bébé à manger davantage en imaginant des jeux ou en lui offrant des aliments sucrés. Les bébés qu’on laisse respecter leur faim risquent beaucoup moins de trop manger plus tard dans la vie.

En présentant à votre bébé des aliments aux goûts et aux textures variés, il apprendra à manipuler la nourriture dans sa bouche.

Le développement de votre bébé La fréquence à laquelle le nourrir Le type d’aliments à lui donner
S’assoit avec de l’aide De 2 à 3 fois par jour* Les aliments en purée ou écrasés et les aliments semi-solides
S’assoit seul De 2 à 3 fois par jour* Les aliments de la famille, de petites quantités d’aliments mous en purée, sans morceaux
Rampe De 3 à 4 fois par jour* Les aliments de la famille, en dés ou écrasés avec de petits morceaux mous; les aliments croquants qui fondent, comme les craquelins de grain entier
Marche 3 repas et 2 collations par jour* Les aliments coupés grossièrement, les aliments plus texturés, les aliments pour tout-petits, les morceaux de la grosseur d’une bouchée, les aliments à manger avec les doigts

*Sans compter le lait maternel, la préparation lactée ou le lait de vache, selon l’âge de votre enfant.

 

Comment puis-je prévenir l’étouffement?

Les jeunes enfants ne savent pas comment mâcher les aliments pour les déchiqueter en petits morceaux. Ils n’ont pas appris à faire remonter un morceau de nourriture qui reste pris dans la gorge. Les aliments qui risquent le plus de provoquer un étouffement sont petits, ronds ou cylindriques, comme les saucisses à hot-dog, les raisins entiers, les tranches de carottes, les graines et les bonbons durs.

Pour protéger votre bébé :

  • Supervisez toujours vos enfants quand ils mangent.
  • Assurez-vous que votre enfant s’assoit pour manger.
  • Râpez les légumes crus, comme les carottes, pour en faciliter la mastication.
  • Cuisez les fruits et les légumes durs, pour les ramollir.
  • Coupez en longueur les aliments ronds, comme les saucisses à hot-dog ou les raisins.
  • Retirez les noyaux et les pépins des fruits.
  • Coupez ou grattez la viande fibreuse et ajoutez du bouillon pour l’humidifier.
  • Tartinez les aliments collants, comme les beurres de fruits, en couche mince sur un craquelin ou du pain grillé plutôt que sur du pain.
  • Ne donnez pas de noix, de maïs soufflé, de jujubes, de bonbons durs ou de poissons contenant des arêtes à votre bébé.

Les étapes du développement liées à l’alimentation

Âge Étape physique Étape sociale*
De la naissance à 4 mois
  • Ouvre grand la bouche lorsque le mamelon touche le milieu de la bouche.
  • Tète et avale.
  • Vers environ 10 semaines, reconnaît d’où vient le lait.
De 4 à 6 mois
  • Augmente sa force de succion
  • Met les doigts à la bouche.
  • Socialise pendant le boire.
De 6 à 9 mois
  • Boit dans une tasse tenue par un adulte.
  • Mange des aliments mous à la cuillère.
  • Commence la mastication.
  • Aime tenir les aliments et manger avec les doigts.
  • Aime manger à table avec les autres.
  • Commence à montrer ses préférences et ses dégoûts envers certains aliments.
De 9 à 12 mois
  • Essaie d’utiliser la cuillère.
  • Améliore la prise pour manger les aliments avec les doigts.
  • Mange à des heures régulières.
  • Est conscient de ce que font les autres.
  • Imite les autres.
De 12 à 18 mois
  • Attrape et relâche les aliments avec les doigts.
  • Tient la cuillère, mais l’utilise avec maladresse.
  • Tourne la cuillère dans la bouche.
  • Utilise une tasse, mais maladroitement.
  • Veut les aliments que les autres mangent.
  • Adore se donner en spectacle.
  • Comprend les questions et les demandes simples (comme « non »).
De 18 à 24 mois
  • Voit son appétit diminuer.
  • Aime manger avec les doigts.
  • Aime goûter à différentes textures.
  • Se laisse facilement distraire.
  • Préfère certains aliments.
  • Accorde de l’importance aux rituels.

 

Commenter cet article

Matthieu 18/02/2013 18:01


Vous êtes parents et vous êtes confrontés à des problèmes d’éducation avec votre enfant ou votre adolescent.

-  Votre adolescent est en crise, il n’en fait qu’à sa tête.

-  Votre fille veut paraître plus âgée que son âge, elle se considère déjà comme une femme.

-  Votre enfant a un complexe, vous voulez l’aider à retrouver confiance en lui.

-  Votre enfant a une manie, une phobie ou un comportement qui vous inquiète.

-  Vous êtes autoritaire ou au contraire très permissif (ve) et vous ne parvenez pas à vous faire obéir.

-  Vous formez une famille recomposée et vos enfants ont du mal à s’entendre.

Vous êtes concernés par une ou plusieurs de ces situations et vous avez besoin d’aide ? Contactez-nous au 01 46 62 39 75 ou adressez votre témoignage à emission.education@gmail.com