Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

Voilà, les dés sont jetés, je ne peux rien faire de plus qu'attendre un éventuel remou du côté du gouvernement.

 

J'ai intérêt à me tenir à carreau pour garder mon agrément.

 

Bof, je me dis que je ne peux pas attendre les bras ballants que quelqu'un décide pour moi de ce que je veux dans ma vie. Et surtout pas mon Conseil Général qui lui-même doit bien se poser la question de ce qu'il va pouvoir faire de mon cas et de celui de toutes les ass mat.

 

Je vous remercie tous et toutes pour avoir validé ma démarche en montrant par un geste votre solidarité. Ecrivez-vous aussi pour défendre votre emploi, faites écrire vos parents et amis, + nous manifesterons notre inquiétude, + on en tiendra compte. Lancez une pétition, moi je ne sais pas comment on fait.

 

Moi dans 9 ans je serai à la retraite, mais je pense à toutes mes jeunes collègues qui auraient bien aimé gagner convenablement leur vie en exerçant ce boulot qui demande autant d'investissement personnel, en dehors aussi de notre temps rémunéré.

 

Je n'ai pas l'âme revendicatrice de nature, sur le coup c'était vraiment une question de survie.

 

J'espère que les syndicats ou votre entourage pourront faire des actes pour communiquer sur ce qui risque de se passer. On murmure qu'il est prévu de faire baisser les charges de garde d'enfants assumées par le gouvernement, la manoeuvre serait enclenchée donc. On est bien entrain de mettre en place les jardins d'enfants de notre ancien président.

 

Je ne suis pas contre les parents qui choisiront de mettre leur enfant à l'école à deux ans, je veux juste que les parents qui préfèrent l'accueil chez l'assistante maternelle ne soient pas pénalisés.

 

Même si nous obtenions la gratuité -ce dont je doute fort- je crois que nombreux seront les parents qui vont se laisser happer par l'école, pour les liens entre les enfants qui seront créés plus tôt, pour la facilité d'organisation quand un frêre ou une soeur sont déjà scolarisés, les tarifs à la cantine et à la garderie sont pris en charge en grosse partie par la commune, du coup nous les ass mat devenons trop chères. dans la conjoncture aucun parent n'est insensible au coût de la garde qui reste à sa charge.

 

Moral du jour : pas top.

 

Qui vivra verra.

 

Je vais continuer mes accueils en attendant la suite, je compte fort sur mon travail en particulier pour me stimuler là-bas dans la région de mon coeur.Il faut que je me relève de ce coup dans le dos.

Commenter cet article