Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

  • J’établis une relation chaleureuse et sécurisante avec chaque enfant.
  • J’accompagne l’enfant dans la compréhension de ses émotions et de celles des autres.
  • Je crée un climat et un environnement positif où l’enfant est détendu et heureux la plupart du temps.
  • Je suis un modèle positif dans l’expression adéquate des émotions.
  • Je verbalise de façon positive les comportements afin d’aider l’enfant à les contrôler. Au lieu de dire : « Arrête de courir », je reformule le comportement sur une note positive, par exemple : «On marche, s’il vous plaît».
  • Je reconnais la musique comme outil pour accompagner l’enfant pendant qu’il joue ou pendant une autre activité.  Une musique douce et lente peut aider l’enfant impulsif à contrôler ses réactions négatives.
  • Je reconnais ouvertement les émotions de l’enfant et ses réactions, même s’il démontre des difficultés d’autorégulation.
  • J’aide l’enfant à nommer ses émotions par des mots et je reconnais cette composante comme faisant partie du développement normal du langage.
  • J’aide l’enfant à gérer ses réactions émotives et ses actions. 
  • Je luipermets de se sentir en contrôle de la situation et fier de ses comportements.
  • J’aide l’enfant à reconnaître les émotions et les besoins des autres.
  • Je reconnais que dans le jeu dramatique, l’enfant vit des expériences de coopération, de planification partagée, de persévérance dans ses activités... Tous ces apprentissages facilitent le développement d’habiletés d’autorégulation.
  • J’encourage le jeu dramatique complexe en fournissant régulièrement du matériel nouveau à partir des intérêts de l’enfant.
  • Je n’utilise pas la Zone de séjour comme punition ou distraction. Ceci empêche l’enfant d’apprendre des habiletés d’autorégulation. Très souvent, une simple reconnaissance de l’émotion ou de l’action, accompagnée d’un dialogue chaleureux et calme, désamorce une situation problématique.
  • J’encourage des interactions positives entre les enfants. L’autorégulation se développe plus facilement lorsque deux enfants entretiennent des relations positives entre eux.
  • J’offre, par l’entremise d’activités quotidiennes, des occasions qui permettent à l’enfant d’exprimer positivement ses émotions et ses réactions à travers le jeu symbolique, le jeu dramatique, les arts visuels, les marionnettes, le mime, le mouvement, la musique, la danse...
  • Je reconnais que le développement des habiletés d’autorégulation est une composante importante dans le développement holistique de l’enfant.

Commenter cet article

herault 09/09/2012 08:53


100 % d'accord avec cet article et je l'applique au moins à 85 % pour ma part !

nounou Pascale 14/09/2012 10:56



ça ne m'étonne pas de toi