Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

http://ts3.mm.bing.net/images/thumbnail.aspx?q=1620413913466&id=34da0131947180d851ea0524c3d74bb5&url=http%3a%2f%2fwww.keladeco.com%2fimages%2fthumbs%2fgallery_files%2f800x800%2f1094_847_bavoir-bebe-plastique-supersoso-epicerie-des-bidules_185028.jpgLes actes de vie que sont l’accueil, le sommeil, la propreté et le repas vont ponctuer la journée de l’enfant que vous, assistantes maternelles accueillez.

Le temps du repas, comme les autres actes de vie, est un moment fort, chargé de sens au niveau affectif. En même temps que l’enfant se nourrit, il se nourrit de la relation avec l’adulte.

Il est important de réfléchir professionnellement à la mise en place de ce temps de repas pour les enfants accueillis à votre domicile.

L’organisation de ce moment doit permettre de répondre aux besoins de sécurité affective de chaque enfant : le portage du biberon, la place attribuée à chacun à table, le respect de l’enfant (avoir faim ou pas, aimer ou pas, la fatigue à l’heure du repas), sa capacité d’autonomie, le calme, la disponibilité de l’adulte …

Il est important de réfléchir en amont à toutes ces notions

Le temps du repas a une forte dimension éducative.

Les enfants explorent le monde au moyen du toucher, de la vue, de l’ouïe, de l’odorat et du goût ; ces 5 sens participent également au temps du repas. Ils ont besoin de découvrir l’aliment : le manipuler, le toucher, le nommer, de pouvoir s’accaparer le contenu de leur assiette.

L’apprentissage du goût se met aussi en place progressivement : accepter des aliments nouveaux, manger de tout, sont des notions plus faciles à intégrer si l’adulte montre qu’il a aussi plaisir à manger.

L’apprentissage social du repas (rester assis, apprendre à se servir progressivement des couverts, …) demande à être accompagné par un adulte attentif aux besoins de l’enfant.

A TABLE !

LE REPAS : UN ACTE DE VIE

Quelques questions et affirmations à méditer en tant que professionnelle :

Si vous demandez à l’enfant de rester calme sur le temps du repas et de rester bien assis à table, cela vaut aussi pour vous, adultes, qui ne cessez de vous déplacer dans la cuisine !

Découvrir, c’est voir, sentir, toucher, goûter, mais également, avoir le droit de se salir, de manger avec ses doigts, de ne pas aimer ou au contraire de se régaler !

« Laisse-moi mettre le couvert et débarrasser la table ! »

« Laisse-moi faire tout seul si j’ai envie ! »

« Laisse-moi manger avec mes mains car j’ai besoin de toucher ce que je vais manger ! »

« Laisse-moi me salir car je ne suis pas encore très habile avec ma cuillère ! »

Et tant pis si je ne mets pas toute la nourriture dans ma bouche …

Après tout, je suis un enfant, ne l’oubliez pas !

Article inspiré de la lettre d’information nutritionnelle à l’attention des assistantes maternelles

Décembre 2006. relai ass mat.

allez faire un petit tour ici : http://jeuxenfants.free.fr/jeux_creations.html... 

Commenter cet article

Maryse 12/03/2012 21:33


Je viens de lire l'article et je suis aussi dans cette vision. Je mange toujours avec les enfants. Nous partageons les
repas avec ma famille et les enfants que je garde. Mes petits bouts ne
mangent pas tous la même chose et pourquoi ? Je sais que cela est très difficile pour les mamans de
laisser leurs "mini moi" chez l'assistante maternelle. Souvent les mamans ont peur que "le premier
pas" et bien autres choses se produit loin d'elles. Donc le fait de les laisser préparer le repas de leur enfant est un lien qui leur permet de se sentir encore présente dans la
journée de leur bébé ^^. Vous allez me demander si j'ai des soucis avec les différents plats et bien non. Cela donne la possibilité de découvrir des goûts différents. La chance aussi que j'ai ce sont les différences d'âges , donc l'un mange des morceaux et pas
l'autre d'ou le fait que je
n'ai aucun souci :)

laurie 08/03/2012 16:52


Tout d'accord.
C'est pourquoi je préfère faire les repas moi-même pour les loupiots: comme ça on teste tous la même tambouille et pas de jaloux, on goûte de tout, on prend le temps tous installés ensemble.
J'apporte tout sur un plateau, boisson, desserts, cuillers, comme ça moi aussi je reste assise en permanence avec eux. Il y a une émulation à manger ensemble petits et grands, on s'observe, on se
copie... dans tous les sens du terme! Quand l'un commence un caprice, il trouve de l'écho aussi!

nounou Pascale 09/03/2012 07:12



oui c'est sur que c'est mieux de cuisiner pour tous. je suis d'accord.



faïza 08/03/2012 13:37


tt à fait d'accord!

nounou Pascale 09/03/2012 07:13



c'est simple quand tout le monde est d'accord, on n'hésite plus !