Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui est là ?

visiteurs sur le site

Compteur de visiteurs en temps réel

Publié par nounou Pascale

Des repères constants (lien)


Les premières années, entre un an et 4 à 5 ans, la façon dont l'autorité se pose en famille est fondamentale.

 

D'abord, l'enfant a besoin de repères fixes, la constance est importante. Quand on met une règle, un interdit, il ne faut pas en changer. Il faut dire non s'il y a lieu et être solide dans ses limites.

 

À l'âge de la marche, il a envie de tout tester, il découvre beaucoup de choses par son corps. S'éveiller par les sens fait partie de son développement. Ce n'est pas le moment de poser des interdits tous azimuts, mais de les cibler. Il faut garder son calme, ne pas crier pour signifier qu'on n'est pas d'accord. L'enfant est sensible à la voix. Le ton ferme est reconnu, entendu ; le regard, les sourcils qui se froncent ; le geste, le doigt qui se lève, sont autant de signes parfaitement perçus dès la prime enfance.


Dans ces premières années, le consensus entre les parents est également capital. En cas de désaccord, ceux-ci doivent en discuter hors la présence de l'enfant, sinon, il risque de s'engouffrer dans la brèche, jouant un parent contre l'autre.

 

Quand le petit se rebelle et dit par exemple « T'es méchant, je ne t'aime plus »,le parent doit rester sur ses positions d'adulte, ne pas être dans le réactif, mais mettre des mots sur des émotions : « Je comprends que tu ne sois pas content, mais c'est comme ça. Stop, on ne discute plus. » 

 

S'il fait une colère, l'envoyer se calmer dans sa chambre lui signifie qu'il peut trouver en lui la ressource pour se calmer. « Si ça s'est bien passé dans la petite enfance, si le petit laboratoire familial a bien fonctionné, tout se passe bien à l'extérieur, à l'école. » 

 

Cela n'empêche pas de mesurer les limites en fonction de l'enfant. Chacun est différent et chaque enfant n'a pas les mêmes parents.

 

Plus tard, « tout se rejoue avec l'adolescent, où il vient requestionner son rapport au monde, aux parents, à l'autorité, à lui-même aussi. »


encore un article qui rejoint ceux que je vous ai déjà postés, la preuve que nous sommes dans le bon sens.


Commenter cet article

assmatcoco 20/02/2012 06:25


tres bon article , bien clair


et qui reprend des points important

nounou Pascale 21/02/2012 14:36



on tourne en rond mais à force ça rentre.